• Objectif et approche spécifiques aux deux formations d'art-thérapie
  • Note distinctive :
  • L'objectif et l'approche résumés ci-dessous ne concernent ni la formation intensive au mandala créatif, ni le stage weekend, ni les stages complémentaires. Ils ciblent particulièrement la formation intensive sur 45 jours et en partie celle sur 7 weekends.

  • Certes, dans la formation de 8 jours vous apprendrez de nombreuses techniques d'arts plastiques liées au mandala créatif ainsi que le fonctionnement du processus créatif, mais pas les techniques d'animation. Quant aux stages complémentaires, ils permettent d'aller à la rencontre de nouvelles approches de conscience du pouvoir créateur. Le stage découverte en weekend permet de venir à la rencontre de l'atelier et du mandala, et d'y faire ses premiers pas...




  • 1. Objectif professionnel

  • Développer les compétences requises
  • pour animer sous forme d’atelier fixe (en institution) ou itinérant (interventions ponctuelles), des séances ou des stages de créativité, notamment par la peinture.
  • Exercer ses fonctions
  • au sein d’une institution publique ou privée ou dans son propre atelier.
  • Être en mesure
  • d’animer un atelier de créativité pour enfants et adultes, que ce soit dans un cadre artistique, pédagogique, de thérapie douce ou de loisirs.
  • Mener une action
  • en atelier fixe et postuler un emploi en CDI ou CDD, proposer des interventions ou mettre en place un atelier au sein d'une association en tant qu'intervenant libéral.
  • 2. Objectif pédagogique

  • Aquis et compétence
  • Concevoir des programmes d’animation d’ateliers de peinture

  • Encadrer et accompagner des groupes de personnes dans l’acquisition et le développement de leur talent en matière d’expression picturale.

  • Développer les qualités humaines nécessaires à l’accompagnement et l’animation d’un groupe.

  • Entretenir et faire évoluer ses propres compétences en tant qu’artiste et réaliser des œuvres artistiques originales.

  • Renforcer l’estime de soi et la juste appréciation de ses compétences pour trouver un emploi dans le domaine.

  • Présenter un projet pédagogique et en rédiger le scénario.

  • Maitriser un outil novateur d’expression artistique et thérapeutique qu’est le mandala créatif.

  • Débloquer son processus créatif et en connaître le mécanisme pour permettre à autrui de le débloquer et libérer sa créativité.

  • Développer en conscience ses propres ressources et potentialités créatrices.

  • Apprendre à voir et à comprendre la peinture et ce qui se joue dans l’acte créatif.

  • Développer une approche holistique de la peinture et considérer sa puissance en tant que miroir symbolique de notre vie intérieure en général, et de la psyché en particulier.

  • Prendre conscience de la force d’évolution que porte la création, inscrite dans un processus évolutif, tel que décrit par les scientifiques (Minéral, végétal, animal et humain)

  • Prendre conscience du pouvoir d’éveil de la créativité dans processus de développement qui traverse différentes phases de développement : lâcher prise, ancrage, exploration, centrage et sublimation.

  • Prendre conscience de son propre pouvoir d’éveil et de guérison.

  • Comprendre l’enjeu artistique et thérapeutique de la relation d’aide.

  • Savoir prendre soin de soi, et partant d’autrui et de son environnement.

  • Éveiller et nourrir l’artiste qui languit en soi.
  • 3. Approche pédagogique novatrice

  • L’originalité et l’efficacité des formations,
  • outre l’apprentissage des techniques connues d’arts plastiques, résident dans l’approche et l’utilisation d’un outil novateur et sécurisant, appelé : le mandala créatif. C’est un support d’expression artistique et thérapeutique, initialement expérimenté en Suisse par le célèbre psychiatre Carl Gustav Jung avec ses patients, et qui en a validé l’efficacité et la sécurité, avant d’en vulgariser l’accessibilité. Ainsi, lui a t’il accordé une juste importance en reconnaissant son pouvoir curatif et sa capacité à stimuler la créativité. Relayé par les médias qui ont vu l’intérêt de ce nouvel outil d’expression, un nombre croissant d’artistes, thérapeutes et acteurs sociaux l’utilisent, se plaçant ainsi à l’avant-garde de notre société, qui évolue inexorablement vers une plus grande ouverture de présence à l’évolution des consciences.
  • 4. Spécificité

  • Il importe de spécifier la distinction entre
  • la formation d’animateur/trice artistique en relation d’aide proposée par l’atelier et celles d’art-thérapeute. En effet, les formations d’art-thérapie à proprement parler, exigent un niveau d’étude supérieure, et s’inscrivent dans un cursus de longue durée (plusieurs années), et sont axées particulièrement sur une approche clinique et scientifique du métier. Ce qui ferme l’accès aux salariés d’entreprise ou aux demandeurs d’emploi qui ont une expérience du terrain et des prédispositions certaines, mais qui n’ont pas le niveau universitaire requis ou l’équivalence, et qui de surcroît disposent d’un temps restreint de formation, souhaitant pourtant s’ouvrir à la dimension thérapeutique de la créativité et acquérir de nouveaux outils d’accompagnement.
  • 5. Supports, outils et techniques d’action

  • Outil novateur et sécurisant d’accompagnement :

  • Le mandala créatif
  • Médium traditionnel d’expression
  • Peinture et dessin
  • Support matériel d’expression
  • Feuilles, cartons, bois, toiles…
  • Outils de travail
  • Pinceaux, doigts, spatules, chiffons, éponges…
  • Matière d’expression
  • Acrylique, gouache, pastels, crayons divers…
  • Technique d’expression
  • Mixte
  • Style d’expression pratiquée
  • Figuration libre, abstraction, informel, art contemporain…
  • Mises en situation créatrice et stimulation
  • Différentes techniques de peintures collectives et individuelles, landArt...

  • 6. Techniques d’intégration artistique

  • Techniques de lâcher prise en peignant avec les pieds et les mains, les yeux bandés et chronométré.

  • Apprentissage de la roue mandala des couleurs et des nuanciers.

  • Apprentissages de différentes techniques rapides :
  • Pochoirs, monotypes, plastique froissé, éponge, sgraffite, frottage, dripping, lavis, glacis, couteau, modeling paste, pastels, fusain, crayons et craies diverses...
  • Fondus, dégradés, chevauchement de couleurs, zones de transition…

  • Techniques mixtes

  • Bases du dessin libre et académique

  • Maitrise du mandala : Création de mandalas créatifs à colorier et en peinture

  • Collage en intégration par la peinture et le pastel

  • Peintures individuelles et collectives

  • Land'Art
  • Temps de pause et de parole
  • Temps de pause après une heure et demi de travail.
  • Un petit salon est mis à la disposition des stagiaires pour se détendre avec possibilité de prendre une boisson chaude ou froide (non alcoolisée). Les stagiaires peuvent également sortir dans le jardin.
  • Temps de parole après chaque exercice pratique
  • et tous les matins avant de commencer les cours. Tous les stagiaires ainsi que l’animateur, sont invités à prendre librement la parole et partager leur avis et senti, vis-à-vis des exercices, d’eux-mêmes et du groupe.
  • Temps de création chez soi
  • Qu’on se le dise :
  • Lors des formations d'art-thérapie il y a un grand nombre de travaux à réaliser chez soi entre chaque module. Ce qui exige d’aménager chez soi un espace de travail et de s'organiser pour trouver le temps d'œuvrer chez soi.
  • 7. Exigence

  • Les deux formations d'art-thérapie proposées à l’atelier sont exigeantes
  • en qualité de présence et de motivation, restant néanmoins accessibles à un large public.
  • Ces formations nécessitent pourtant un simple niveau B1
  • . Elles se déroulent sur une courte durée et sont axées sur l’essentiel de l’animation artistique en matière de relation d’aide à visée art-thérapeutique.
    Cetification Débouchés professionnels Programmes L'enseignement